Une nouvelle aventure !

Pendant longtemps j’ai lu différents blogs d’entrepreneurs qui avaient sauté le pas en changeant de vie. Aujourd’hui, c’est mon tour ! J’écris le 1er article de mon blog 😁.

Pourquoi écrire ce blog ?

J’ai imaginé ce blog pour vous raconter l’histoire de « Bronzette ». Sa conception, sa naissance, ses aventures, ses difficultés (il y en aura c’est sûr) et ses succès. Bref, vous faire partagez ces moments de vie et faire de vous des acteurs de cette belle histoire.

Conception  #WorkInProgress

L’ambition était de changer de vie et d’avoir un boulot où j’avais l’impression d’être un peu en vacances toute l’année. Un peu comme tout le monde (sûrement) et on ne va pas se mentir, ce genre d’activité … ça ne court pas les rues !

Ma Todo list des prochains voyages s’allonge … J’ai une folie envie de faire mes valises, de sauter dans un train, un avion, un taxi … et direction la mer.  Quelque soit le lieu, la saison ou l’activité, j’ai besoin de l’air marin pour trouver équilibre et sérénité.

Oui mais …. parce qu’il y a un « mais ». J’ai des idées bien précises de ce que j’aimerai mettre dans ma valise sans jamais trouver ce que je veux.  Classique ?? A vous de juger !!

Les serviettes de plage qui sont dans mon placard sont ou trop fines (pour le côté confort, on a vu mieux), ou trop épaisses (une fois mouillée, elle pèse 3 kilos et ne sèche jamais) ou trop petites (faut choisir entre les épaules ou les fesses) ou trop kitsch (ne mentez pas, on en a tous ….) et quand enfin, je trouve un modèle sympa, la qualité n’est pas au rendez-vous ….

C’est comme ca que j’ai commencé à griffonner des motifs, et à regarder les couleurs et les matières de tout ce qui m’entoure avec un autre regard.

Soutenue par Monsieur « Bronzette », je commence à rêver à mes serviettes de plage made by Bibi.

Restait à trouver un nom … Vous avez échappé à « Jackelyne », « Agua », « H2eau », ou encore « Aldo Collection », « Jean Marron ».  En terme d’identification du produit au nom, « Jean Marron » ça n’était pas forcément le meilleur choix.

Finalement, après de longues hésitations, « Bronzette Social Club » est née.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *